22 citations inspirantes sur l'immobilier !

Par Fabrice Hamon

Écoutez de sages investisseurs devenus millionnaires : achetez comme eux de l’immobilier ! Investissez dans la pierre pour vous construire un avenir en béton !

Citations d'investisseurs millionnaires grâce à l'immobilier.

Vous connaissez Lord Harold Samuel ?

C’était au siècle dernier un magnat de l’immobilier en Angleterre.

Il est à l’origine de la célèbre citation devenue l’adage des investisseurs dans la pierre, prononcée en réponse à la question de savoir quel était le facteur le plus important dans l’achat d’une propriété.

“Les trois critères les plus importants dans l’immobilier sont l’emplacement, l’emplacement et l’emplacement.”

Harold Samuel (1912-1987)

C’était au 20ème siècle. Or notre investisseur anglais disait aussi : « le succès en immobilier dépend de l’anticipation des changements ».

Ainsi au 21ème siècle, à l’époque de la transition énergétique du logement, à ces trois règles d’or, « l’emplacement, l’emplacement, l’emplacement », vous devrez en ajouter trois autres : « l’isolation, l’isolation, l’isolation » !

On lui prête également le mot suivant : « l’immobilier est un art, pas une science ». Mais il est apocryphe et nous vient plus probablement d’un investisseur anonyme. Quoi qu’il en soit ce mot souligne bien que la vision et l’intuition jouent un rôle important dans les décisions d’investissement, au-delà des calculs financiers.

Quoiqu’un rendement locatif, ce soient des chiffres aussi !

“L’immobilier est un jeu de chiffres, plus vous en avez, mieux c’est.”

Leona Helmsley (1920-2007)

Leona Helmsley était une femme d’affaires américaine, magnat elle aussi de l’immobilier. Elle était surnommée la “Reine des radins” ! En tout cas sa chienne « Trouble » ne fut pas de cet avis : un bichon maltais blanc à qui elle légua 12 millions de dollars, ce qui défraya la chronique ! Trouble mourut sans héritiers en 2011…

La décision d’investir ne repose pas uniquement en effet sur des données objectives. Les facteurs émotionnels et psychologiques influencent grandement les transactions immobilières. Ne parle-t-on pas de l’attachement des français à la pierre ?

"Posséder une maison est un pilier de la richesse. Cela apporte à la fois richesse financière et sécurité émotionnelle.”

Suze Orman (née en 1951)

Véritable gourou américaine dans le domaine des finances personnelles, Suze Orman a vendu 25 millions de livres sur le sujet !

Ce qu’Edward Coke, un éminent juriste et homme politique anglais des 16ème et 17ème siècles avait exprimé fort poétiquement comme suit :

“La maison d’un homme est son château.”

Edward Coke (1552-1634)

La citation exacte était “An Englishman’s home is his castle” : la maison d’un anglais est son château, devenu un adage populaire en Angleterre.

Mais peu importe, tant cette vérité est universelle : l’inviolabilité d’un domicile, le sanctuaire du droit à la vie privée, de l’intimité familiale, où l’on est souverain et en sécurité, ou encore l’importance d’un « chez-soi » comme refuge personnel. Ne dit-on pas communément que l’immobilier est une « valeur refuge » ?

L’idée n’est pas nouvelle et remonte à l’Antiquité romaine. Écoutons le grand Cicéron, avocat, philosophe, politique, merveilleux orateur autant que merveilleux écrivain.

“Quoi de plus sacré, de mieux protégé par la religion que la maison de chaque citoyen ?”

Cicéron (106 av. JC-43 av. JC)

Un logement est un lieu sacré, un « havre de paix ». Un lieu de vie avec une âme n’est-il pas ? Notre vécu est en grande partie archivé dans nos murs. C’est l’espace où l’on vit le plus. Que l’on quitte, que l’on retrouve, chaque jour. Un domicile est un point fixe.

L’immobilier est un sujet hautement « sensible » parce qu’il parle à notre sensibilité autant qu’à notre raison. C’est pourquoi l’on craint d’acquérir autant que l’on désire acheter sa future habitation. C’est une projection existentielle autant qu’un investissement financier.

Mais l’immobilier est « sensible » aussi au sens de « chose concrète », matérielle, tangible. « L’immobilier c’est du solide » comme on dit. Vos murs, vous pouvez les toucher et même vous appuyer dessus. Un logement est un soutien.

D’où cette citation célèbre d’un autre homme politique, le 32ème président des États-Unis, grand homme de la Seconde Guerre :

“L’immobilier ne peut pas être perdu ou volé, ni emporté. Géré avec soin, il est la source de sécurité la plus sûre au monde.”

Franklin D. Roosevelt (1882-1945)

L’immobilier est un puissant moyen de capitalisation, d’enracinement aussi.

De façon familière, nous dirions que l’immobilier a les pieds sur terre, qu’il redonne à chacun son bon sens paysan. N’appelle-t-on pas un revenu locatif un revenu foncier ?

Historiquement, le terme “foncier” est lié à la propriété de la terre. Le mot “foncier” dérive du latin “fundus”, qui signifie “fonds de terre”. Les revenus fonciers étaient les revenus générés par l’exploitation de la terre, que ce soit par la culture, l’élevage ou la location.

Un ancrage au sol des biens immobiliers qui en fait votre patrimoine le plus sûr, mais à condition d’en prendre soin. Et ce n’est pas une parole en l’air !

“Toute personne qui investit dans un bien immobilier attentivement sélectionné, dans un quartier en croissance d’une ville prospère, adopte la méthode la plus sûre pour devenir indépendant financièrement, parce que l’immobilier est à la base de la richesse.”

Roosevelt

“Dans un quartier en croissance d’une ville prospère” : l’emplacement, l’emplacement, l’emplacement, Roosevelt nous dit lui aussi !

Immobilier soigné ; investissement serein !

Une tranquillité d’esprit soulignée par John Stuart Mill, « grand chercheur en bonheur », éminent philosophe, économiste et réformateur social britannique du 19ème siècle.

Un petit mot au passage sur ce grand penseur libéral : défenseur des libertés individuelles face au contrôle social et pionnier du féminisme, dénonçant avec son épouse Harriet Taylor l’assujettissement des femmes, soutenant des causes progressistes à l’époque comme le droit de vote des femmes, l’éducation obligatoire mais encore l’abolition de l’esclavage ! Saviez-vous que le libéralisme est un mouvement économique et politique né à gauche ?

“Les propriétaires deviennent riches pendant leur sommeil.”

John Stuart Mill (1806-1873)

L’investissement immobilier vous garantit un bon sommeil, alors qu’en bourse vous le perdrez !

Votre insomnie viendra de votre inquiétude. La raison : le manque de contrôle.

L’immobilier est l’investissement le plus contrôlable qui soit ; l’immobilier offre un niveau de contrôle et de sécurité que la bourse ne peut égaler.

“L’immobilier est moins risqué que la bourse parce que vous avez plus de contrôle.”

Robert T. Kiyosaki (né en 1947)

Kiyosaki est un entrepreneur, investisseur, auteur et conférencier américain d’origine japonaise.

Il est surtout connu pour son livre “Père riche, père pauvre”, best-seller international publié en 1997. Réputé aussi pour ses critiques du système éducatif, lui reprochant de ne pas préparer à la réussite financière.

Il prit sa retraite à 47 ans grâce à ses investissements, notamment immobiliers…

« L’immobilier bat la bourse. Toujours ! »

Nous pouvons avoir confiance en l’homme qui le déclare.

Louis J. Glickman était un gros investisseur immobilier new-yorkais, par ailleurs l’un des plus généreux philanthropes américains de son temps.

“L’immobilier est une chose tangible que l’on peut toucher et voir, contrairement aux actions et obligations.”

Louis J. Glickman (1905-1999)

L’immobilier est immobile, l’immobilier ne bouge pas, votre immobilier ne vous quitte pas.

Il est « immeuble », comme frappé du sceau de la durée, contrairement à la bourse, en mouvement perpétuel, mobile par nature : stabilité des valeurs immobilières, instabilité des valeurs mobilières.

Palpable et visible, l’immobilier est habitable, pas les actions ni les obligations. Contrairement aux valeurs boursières, les valeurs immobilières on y vit. L’immobilier est une classe d’actifs incomparable !

Notre flamboyant donateur a fait fortune dans l’immobilier et ce fut lui encore l’auteur d’une parole inspirée…

“Le meilleur investissement sur Terre est la terre.”

Louis J. Glickman (1905-1999)

Aujourd’hui nous dirions : le meilleur investissement sur Terre est la Terre elle-même…

"La terre ne se perd jamais, n’est jamais dévalorisée, n’a jamais besoin d’être réparée ou n’expire jamais. »

Glickman

Ce qui nous fait songer à cette réplique brillante et drôle de John Jacob Astor, milliardaire américain de la Belle Époque :

“Achetez des terres. Ils n’en fabriquent plus.”

John Jacob Astor (1864-1912)

Homme d’affaires, inventeur, écrivain et militaire au grade de Colonel, très influent en Amérique au début du 20ème siècle, Astor géra un vaste empire immobilier et financier. Il fut propriétaire du célèbre Hôtel Waldorf-Astoria à New-York.

Et cet homme vous le connaissez ! Vous l’avez vu, interprété par l’acteur Eric Braeden, dans le film Titanic de James Cameron. Le Colonel Astor est alors le plus riche passager de « L’Insubmersible » : il y périt effectivement lors de la tragique nuit du 14 au 15 avril 1912, à l’âge de 47 ans.

« 90% des millionnaires le sont devenus grâce à l’immobilier. »

Propos d’un autre milliardaire, Andrew Carnegie, industriel et philanthrope écossais naturalisé américain.

Dans les années 1860, Carnegie investit dans les chemins de fer, les ponts, le pétrole. Il accumule une fortune considérable : il sera en 1901 l’homme le plus riche des États-Unis, suite à la vente de la Carnegie Steel Company pour plus de 300 millions de dollars, l’équivalent de 5 milliard aujourd’hui ! Il donna 90% de sa fortune à des œuvres caritatives…

Nul doute que sa compagnie sidérurgique lui a rapporté plus que ses immeubles. Mais si l’immobilier rendra rarement un individu milliardaire, beaucoup pourront devenir millionnaires grâce à lui. Le grand patron américain conseillait ceci :

“Le jeune salarié « sage » d’aujourd’hui investit son argent dans l’immobilier.”

Andrew Carnegie (1835-1919)

Un conseil d’actualité pour les salariés, les indépendants aussi, en fait pour tout le monde !

Carnegie ne fut pas le seul milliardaire qui conseillait d’investir dans l’immobilier.

“L’immobilier est une des meilleures formes d’investissement. Il est sûr, fiable, et durable.”

Henry Ford (1863-1947)

Henry Ford, le célèbre industriel américain, cette fois d’origine irlandaise, pionnier de l’automobile et pour mieux dire : l’homme qui a révolutionné l’industrie mondiale de l’automobile !

Il fonde en 1903 la Ford Motor Company : son modèle révolutionnaire, la Ford T, fut lancée en 1908. Cette « auto noire » va démocratiser l’automobile grâce à une production rationalisée à la chaîne permettant de réduire fortement les coûts. Dans les années 1920, près d’un ménage américain sur deux possédant une voiture roulait en Ford T !

Quittons les milliardaires avec un dernier conseil de l’un d’entre eux, l’un des plus célèbres investisseurs au monde, qui fêtera le 30 août prochain ses 94 ans :

“Quelqu’un est assis à l’ombre aujourd’hui parce que quelqu’un a planté un arbre il y a longtemps.”

Warren Buffett (né en 1930)

Il sait de quoi il parle puisqu’il acheta en bourse sa première action à l’âge de 11 ans !

Eker, auteur à succès et homme d’affaires canadien, vous incite lui aussi à commencer le plus tôt possible :

“N’attendez pas pour acheter l’immobilier, achetez l’immobilier et attendez.”

T. Harv Eker (né en 1954)

Achetez d’abord, attendez après !

Pas l’inverse : attendez d’abord, achetez après. Formule contre-intuitive mais conseil précieux. Eker nous pousse à l’action en même temps qu’il nous invite à nous armer de patience, vertu cardinale pour un investisseur.

Achetez et attendez car c’est dans la durée que se révèle la véritable valeur d’un bien. Comme un bon vin, un investissement immobilier judicieux gagne en saveur et en valeur avec le temps. L’investisseur doit donc se faire vigneron, bichonnant ses actifs avec constance et abnégation.

Investissez sans attendre puis attendez que votre investissement porte ses fruits.

Acheter puis attendre : audace puis endurance, opportunisme puis patience. Les leçons d’Eker et Buffet, nous les retrouvons condensées en une formulation parfaitement ciselée :

“Le moment le plus propice pour planter un arbre était il y a vingt ans. Le deuxième moment le plus propice est maintenant.”

Napoleon Hill (1883-1970)

Comme on dit : il n’est jamais trop tard pour investir.

C’est toujours le bon moment, il est toujours temps. Vous n’avez pas manqué le moment idéal : le meilleur moment c’est maintenant !

Napoleon Hill, conférencier mondialement reconnu, père fondateur du développement personnel, dont les livres sur la réussite financière ont fait florès, nous offre ici une puissante leçon de vie, pas seulement d’investissement.

Avant n’est pas trop tôt, après n’est pas trop tard…

« Les immeubles sont l’élément permanent de la richesse. »

Puisque c’est Jacque Bainville qui le dit !

Jacques Bainville, celui qui avait prédit la Seconde Guerre mondiale dès 1920, après avoir disséqué le Traité de Versailles de 1919, dans son livre Les conséquences politiques de la paix.

Ce qu’on ignore, c’est que ce grand auteur politique a aussi écrit de nombreux articles sur l’investissement immobilier, réunis dans « Comment placer sa fortune ? », un excellent opuscule quasiment introuvable aujourd’hui.

« La terre, les maisons, les prêts couverts par une hypothèque large et précise : voilà les premières valeurs réelles sans lesquelles une fortune est construite sur des sables mouvants. »

Jacques Bainville (1879-1936)

Partagez cet article sur

Articles connexes

Simulez votre
prêt immo avec Hypo

Étude complète - Calcul précis
Résultat immédiat avec notre chatbot

Un courtier avec vous !

Demandez l’expertise et l’accompagnement
d’un courtier en prêt immobilier.

Simulez votre
prêt immo avec Hypo

Hypo est un chatbot qui vous fait une simulation de crédit immobilier en 5mn !

Étude complète, calcul précis, résultat immédiat !

Hypo vous pose les bonnes questions pour personnaliser le financement de votre projet : plus vos informations seront exactes, plus précise sera sa simulation.

Hypo est rapide

Conversation en 4 étapes

1. Votre projet

Chaque projet est unique !

Hypo commence par vous demander pour quel type de bien immobilier vous souhaitez une simulation.

2. Votre profil

Chaque emprunteur est unique !

Il est important pour Hypo de connaître votre situation personnelle, professionnelle, patrimoniale et financière.

3. Votre financement

Hypo vous donne le résultat immédiatement !

Vous pouvez aussi lui demander de vous envoyer sa simulation et le détail de son calcul par mail.

4. Vos coordonnées

Vous souhaitez l’expertise d’un conseiller ?

Vous pouvez laisser vos coordonnées à Hypo pour qu’il confie votre dossier à un courtier en prêt immobilier.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Service gratuit proposé par la société Hypo Bot, spécialiste en crédit immobilier, immatriculée à l'ORIAS sous le numéro 09051593 en tant que Courtier en opérations de banque et en services de paiement et Courtier en assurances, soumise au contrôle de l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR - https://acpr.banque-france.fr). Les informations recueillies par le chatbot sont sécurisées et conservées par Hypo Bot pour la gestion des clients. Mentions légales, Politique de cookies et Politique de confidentialité consultables sur www.hypo.ai. Vos données personnelles vous appartiennent et ne peuvent être partagées sans votre accord.

Simulez votre
prêt immo avec Hypo

Étude complète - Calcul précis
Résultat immédiat avec le chatbot Hypo

Femme discutant avec HypoBot

Un courtier avec vous !

Demandez l’expertise et l’accompagnement
d’un courtier en prêt immobilier, spécialiste
du crédit et de l’assurance de prêt.

Calculatrice de prêt immobilier

Tous vos calculs dans un seul écran !

Calcul de crédit immobilier : projet, budget, mensualité, emprunt, endettement, prêt relais, ptz, locatif, assurance comprise et garantie incluse, aux taux du marché en temps réel !